L'homme qui rit - Victor Hugo

Victor Hugo

Classique
Texte abrégé


Lire un extrait

Un roman d’une actualité sociale intemporelle dans une édition abrégée accessible à tous

Par une nuit de janvier 1690, alors que la tempête se lève sur la Manche, une petite troupe d’individus patibulaires s’embarque à la sauvette et quitte la côte anglaise en abandonnant à terre un garçon de dix ans. Pourquoi cette fuite et pourquoi cet abandon ? La réponse à cette question se trouve en quelque sorte gravée dans le visage de l’enfant, et pèse d’un poids tragique sur la conscience des fuyards. Chacun va vers son destin. Celui du garçon s’accomplira au prix de révélations qui lui découvriront qui il est et pourquoi on a conspiré à faire de lui un monstre.

Dans ce roman à couper le souffle, Victor Hugo charge son encre du credo progressiste, auquel sa force de frappe donne un écho formidable. Car derrière le visage martyrisé de Gwynplaine, c’est sa voix qu’on entend :
« Le genre humain est une bouche, et j’en suis le cri. […] Un jour viendra la société vraie. Alors il n’y aura plus de seigneurs, il y aura des vivants libres. En attendant, me voici. Je me dresserai avec la poignée des haillons du peuple dans la main, et je secouerai sur les maîtres la misère des esclaves ! »
Ces pages nous arrivent toutes sonores des « coups de gueule » d’un génie débridé. Elles déclenchent l’enthousiasme.

Le théâtre, le cinéma, la bande dessinée se sont emparés de Gwynplaine et de son histoire jusqu’à donner son rictus au fameux personnage du Joker.
 

 

Texte abrégé par Boris Moissard

  • ISBN: 9782211306393
  • Date de première publication : 2007
  • Dans cette édition : 2020
  • Nombre de pages : 240
  • Prix public: 6.00 € - Acheter le livre en librairie

Étudier

Une édition indispensable pour réfléchir et aiguiser son sens politique

En quatrième, dans le cadre de l’objet d’étude : « Individu et société : confrontations de valeurs » (Gwynplaine figure de paria, de proscrit).

En troisième, au titre de l’objet d’étude : « Dénoncer les travers de la société ».

Texte recommandé par l’Éducation nationale.

En classe
Se connecter pour télécharger la séquence télécharger la séquence
  • 4e
  • 3e

« L’homme qui rit », de Victor Hugo

Séquence réalisée par Marianne Bielicki, professeure de lettres

8 séances – 39 pages

 

Première partie : L’homme qui rit, le roman d’un proscrit

  • Deux chapitres préliminaires : Ursus (l’homme et la bête, portrait d’Ursus, interventions du narrateur) ; les comprachicos (définition du mot « comprachicos » ; la technique : la question du progrès ; l’industrie criminelle : la question du mal ; rois et vagabonds : la question de la justice).
  • L’enfant et l’ombre : étude du livre premier : « La nuit moins noire que l’homme » (le cadre géographique : l’obscurité ; l’enfant) ; lecture de la première partie : le récit en parallèle et la rencontre avec Ursus ; prolongements : écriture et étude de la langue (exercice d’écriture, subjonctif, test de lecture).
  • Républicains, aristocrates et figures du peuple : lord Clancharlie, un républicain en exil (le discours du proscrit) ; David, Josiane et Anne, les aristocrates ; Gwynplaine et Dea, figures du peuple ; Barkilphedro. Expression écrite, test de lecture.
  • Messages et messagers, retournements de situations et quiproquos : le cadre de l’action, messages et messagers (visiteurs et messagers, lettres et messages) ; la dimension tragique et mythique. Test de lecture.

Deuxième partie : La harangue de Gwynplaine

  • La harangue de Gwynplaine de la démonstration à la prophétie : une figure du peuple à la Chambre des lords, le discours de Gwynplaine, l’effet produit par le discours. Test de lecture
  • Prononcer un discours : langue : la mise en relief et la forme emphatique ; expression orale : lecture expressive et récitation.
  • Bilan de séquence.
  • Exposés.

Autour du livre

Médias
Podcast Paroles de passeurs : Boris Moissard, abrégeur de « L‘homme qui rit »
l'école des loisirs · Paroles de passeurs : Boris Moissard, abrégeur de « L'homme qui rit », de Victor Hugo
Interview et réalisation Sylvie Dodeller. Extraits de « Tango », d’Igor Stravinsky, interprété par Konstantin Semilakovs, Licence Creative Commons https://musopen.org/music/44111-tango/

Avis de lecteurs

« Je connaissais la version intégrale mais impossible de la proposer à mes élèves de quatrième ! Cette version abrégée est très réussie : le texte n’est pas trahi, la lecture est aisée et le suspense au rendez-vous ! »

« Sans ce classique abrégé, je n’aurais peut-être pas découvert cette œuvre passionnante et touchante. Je comprends qu’on puisse préférer la version intégrale, je suis certain que la qualité n’en est que meilleure, mais cette version abrégée est une belle porte d’entrée dans le monde de Victor Hugo. N’oublions pas que cette collection de l’école des loisirs est avant tout destinée à un public d’ados ; l’objectif est de permettre aux jeunes d’appréhender un grand classique. »

Sur le site « Constellations »

« Ce classique du xixe siècle se présente ici dans une version abrégée qui respecte le style, le ton et le rythme du texte d’origine. Mêlant à la fiction des faits historiques, il entraîne vers une fin dramatique, d’esprit romantique. L’écriture dense, aux descriptions raffinées, rehausse l’intérêt des nombreux rebondissements du roman, récit d’aventures autant que portrait de société. À travers le destin tragique du personnage principal, symbole de la misère et de l’exploitation humaine, le récit véhicule de fortes valeurs humanistes. Dans cette œuvre, une de ses dernières, Victor Hugo s’affirme à nouveau comme auteur engagé, dénonçant la domination de certaines classes sociales sur d’autres. »

Sur le site « La petite Mu qui plume »

« À ceux qui voudraient le découvrir mais que les trop longues envolées hugoliennes […] inquiètent, je conseille sans honte l’édition abrégée de l’école des loisirs. Il s’agit en effet du véritable texte, seulement amputé de certains passages. Les puristes peuvent hurler au scandale, il n’empêche que je trouve que c’est une manière agréable de faire connaissance avec le texte. »

La petite Mu qui plume

Agenda

xxx

Victor Hugo, l’homme océan

ExpositionL'homme qui rit

Exposition virtuelle de la BNF

« Si la mer est le sujet, l’objet et l’acteur principal des Travailleurs de la mer, elle n’apparaît[...]

lire la suite
xxx

« Présentées en alternance avec les expositions temporaires, les collections de la Maison de Victor Hugo ne[...]

lire la suite
xxx

« Situé à Villequier, le musée, propriété du département de la Seine-Maritime,[...]

lire la suite