Dracula - Bram Stoker

Bram Stoker

Classique
Texte abrégé


Lire un extrait

Une composition narrative originale et un suspense… mordant

Jonathan Harker, jeune clerc de notaire britannique, est envoyé par son étude dans un sinistre château de Transylvanie afin d’y négocier avec un certain comte Dracula l’achat d’une propriété en Angleterre. Il ne tarde pas à découvrir l’effroyable secret de son hôte : cette créature est un mort-vivant, un vampire qui repose dans un cercueil dont il sort la nuit pour étancher sa soif de sang – et le jeune homme est son prisonnier. Le comte Dracula abandonne Harker à son sort et part pour l’Angleterre, où il choisit pour première victime Lucy, amie de la fiancée de Jonathan, avant de s’attaquer à la fiancée elle-même…

Ce personnage de vampire aurait été inspiré à Bram Stoker par le sinistre Vlad Tepes (dit « Vlad l’Empaleur », 1430-1476), prince de Valachie : on raconte que, lors des nombreuses batailles qu’il livra contre les Turcs, il prenait plaisir à empaler ses ennemis et à dîner devant le spectacle de leur agonie.

Roman gothique au procédé narratif novateur, qui mêle lettres, extraits de journaux intimes, articles de presse et même transcription d’enregistrements phonographiques, Dracula est le deuxième best-seller de tous les temps, après la Bible. L’acteur hongrois Bela Lugosi a contribué à ce succès en incarnant, dans le premier Dracula du cinéma parlant, un vampire particulièrement séducteur. Il restera, paraît-il, marqué par le rôle au point de dormir dans un cercueil et de se faire enterrer dans la cape noire de Dracula.

Traduction de l’anglais par Lucienne Molitor

Texte abrégé par Boris Moissard

Repères biographiques.

  • ISBN: 9782211304702
  • Date de première publication : 2005
  • Dans cette édition : 2019
  • Nombre de pages : 234
  • Prix public: 6.00 € - Acheter le livre en librairie
Autres collections Illustres classiques Illustres classiques

Étudier

Un titre qui offre plusieurs pistes d’étude génériques

En quatrième, dans le cadre des objets d’étude : « Individu et société : confrontations de valeurs ? » (le personnage de Dracula en tant que paria de la société), « Dire l’amour » (la figure de Dracula séducteur) ; « La fiction pour interroger le réel » puisque Dracula propose un cadre réaliste pour un récit fantastique et « La ville, lieu de tous les possibles ? » (les déplacements de Dracula dans Londres).

Mais aussi en troisième car l’ouvrage présente différentes formes de l’« écriture de soi » (« Se raconter, se représenter ») : journal intime (de Jonathan Harker, de Mina, du docteur Seward, de Lucy), correspondance, mémorandum, message enregistré… On peut aussi étudier l’ouvrage pour illustrer le questionnement complémentaire : « Progrès et rêves scientifiques » à travers le personnage du professeur Van Helsing, et aussi à travers celui de Renfield, qui offre une ouverture intéressante sur la psychiatrie au xixe siècle.

Texte recommandé par l’Éducation nationale.

En classe
Se connecter pour télécharger la séquence télécharger la séquence
  • 4e
  • 3e

« Dracula », de Bram Stoker

Séquence réalisée par Cédric Érard, professeur de lettres

7 séances – 36 pages

  1. Qu’est-ce qu’un monstre ? Recherche effectuée par les élèves. Objectif : définir (redéfinir) les notions de monstre et de monstruosité.
  2. Le vampire, histoire d’un mythe. Le fantasme universel du sang. Le monstre suceur de sang dans la tradition judéo-chrétienne. Les débuts du vampire moderne. Naissance d’un mythe.
  3. Bilan de lecture et correction. Questionnaire en classe. Objectifs : vérifier que les élèves ont bien lu le livre. Réinvestir les connaissances sur les monstres et le vampire. Savoir mettre une question en perspective. Correction.
  4. Du réalisme au fantastique, la description, un passage obligé du roman au xixe siècle. Étude d’un passage. Objectifs cerner les caractéristiques et fonctions de la description. Réalisme et fantastique : deux registres complémentaires.
  5. Un roman d’aventures, narration et action. Étude de deux passages. Objectifs : repérer les caractéristiques et fonctions du passage narratif. Définir le roman d’aventures.
  6. Un roman protéiforme : sujet d’écriture. Objectif : apprendre à faire un plan détaillé. Lecture cursive de nouvelles autour de Dracula.

Autour du livre

Médias
Abréger « Dracula » : interview de Boris Moissard
Boris Moissard

Avis de lecteurs

« Ce livre est rempli de suspense, très intéressant à lire. On ne s’ennuie pas pendant sa lecture, on découvre de nombreuses choses, on s’attache aux personnages, on se demande ce qu’il va se passer, comment ça va finir. On se fait transporter dans le monde créé par Bram Stoker […]. Le style, genre journal intime, est original et nous fait plus ressentir les sentiments des personnages. Ce livre est donc à lire sans préjugés. »

« Dracula est un gros livre, sa lecture peut être décourageante. Cette version abrégée et non résumée conserve la magie du récit, le découpage et le style de l’auteur, et permet de découvrir une histoire mythique dans d’excellentes conditions. Format poche. »

« Ce livre donné par le professeur de lettres pour les élèves de quatrième ayant des difficultés à lire des ouvrages littéraires est parfait ! »

« J’ai acheté ce livre car mon fils de treize ans devait le lire pour ses cours de français. Mon fils n’est pas très attiré par les livres et il a lu celui-ci avec beaucoup d’intérêt. J’en ai donc profité pour le lire aussi. Chapitres assez courts, et pas de longueurs, j’ai beaucoup apprécié aussi. »

« Livre adapté à une première lecture du roman de Dracula au collège ou pour un adolescent. Très bonne présentation. Livre très aéré. »

« Ouvrage pratique pour les collégiens et d’un prix abordable. »

 

Sur le site « The Bouquineuse »

« Ah, Dracula ! Le mythe, la légende ! [...]  J’ai lu le “Classique” (texte abrégé) pour avoir un avant-goût. Et j’ai juste adoré. L’intrigue est là. Les péripéties également. Le comte Dracula est un personnage auquel on s’attache rapidement, malgré la méfiance et la peur qu’il inspire. »

Sur le site « Constellations »

« Le comte Dracula, un vampire, quitte son château des Carpates pour s’installer à Londres. Tandis que la jeune et belle Lucy tombe sous l’emprise du non-vivant, une équipe de cinq hommes et une femme cherche à comprendre la nature et les pouvoirs du monstre afin de l’éliminer et soulager ainsi l’humanité de cette menace. Ce classique du roman d’horreur est composé d’un amalgame de textes de formes différentes. Ainsi, des pages de journaux intimes tenus par différents personnages au moment où se sont déroulés les faits, des lettres qu’ils ont échangées, des coupures de presse et des télégrammes se succèdent chronologiquement dans une narration alternée. Le texte, souvent au passé simple, est écrit dans un style classique et élégant. La version abrégée de ce roman s’attarde surtout aux événements du récit et comporte moins de descriptions, mais conserve tout de même l’essence de l’œuvre originale. L’horreur y demeure contenue et est davantage suscitée par l’atmosphère inquiétante que par les scènes sanglantes explicites. Quelques repères chronologiques sur la vie de l’auteur occupent les dernières pages du livre. »

Agenda

xxx

Spectacle musical : « Dracula », en tournée

MusiqueDracula

Du 14 octobre 2022 au 4 juin 2023

 

« Le plus fascinant des vampires se dévoile en musique, théâtre et chanson dans ce spectacle[...]

lire la suite
xxx

« Ce musée, l’un des plus atypiques de Bruxelles, présente des pièces qui ont toutes un point[...]

lire la suite
xxx

« Dracula », à Belfort

SpectacleDracula

Le 4 février 2023

« Un chœur de cinq comédiens-marionnettistes brouille la frontière entre la vie et la mort, devenant[...]

lire la suite
xxx

Le nouveau film du réalisateur américain Chris McKay fait un « focus sur le parcours et la personnalité[...]

lire la suite