Une vie - Guy de Maupassant

Guy de Maupassant

Classique
Texte abrégé


Lire un extrait

Le premier roman de Maupassant dans la seule édition abrégée actuellement disponible

Lorsqu’il publie Une vie, en 1883, Guy de Maupassant a trente-trois ans et derrière lui, déjà, une carrière d’écrivain reconnu. Il saisit Jeanne, son personnage, à l’âge de dix-sept ans. Comme son aînée, Emma Bovary, Jeanne rêve du grand amour. Elle a tout pour être heureuse, tout pour devenir la princesse de contes de fées de ses songes. Mais l’irruption de Julien dans sa vie va la faire pénétrer de plain-pied dans la réalité sociale des femmes de son époque, et la désillusion deviendra le motif obsédant qui ponctuera sa vie. L’inconséquence et les compromissions de ses parents, la muflerie et les infidélités de son mari, les hypocrisies d’une société empesée dans ses traditions vont transformer son destin en « une vie » emblématique d’une forme de résignation féminine.

Emma Bovary, Jeanne, Tess d’Urberville, Effi Briest : on pourrait s’étonner que la figure de la femme bafouée se manifeste avec une telle constance dans le roman réaliste européen. S’annonce, en fait, à travers ces peintures littéraires, une prise de conscience de l’insoutenable condition de la femme qui présidera aux révolutions idéologiques féministes du xxe siècle.

Texte abrégé par Stéphane Labbe

Préface et repères biographiques.

  • ISBN: 9782211228589
  • Date de première publication : 2016
  • Dans cette édition : 2016
  • Nombre de pages : 234
  • Prix public: 6.50 € - Acheter le livre en librairie

Étudier

La réalité sociale des femmes de la bonne société du xixe siècle

En quatrième, au titre des objets d’étude : « Dire l’amour » (l’idéal amoureux dans Une vie), et « La fiction pour interroger le réel » (Une vie, roman réaliste).

En classe
Se connecter pour télécharger la séquence télécharger la séquence
  • 4e

Questionnaire de lecture sur « Une vie », de Guy de Maupassant

Françoise Cespédès, professeure de lettres

4 pages

Objectifs du questionnaire :

  1. Chercher et sélectionner des informations biographiques.
  2. Synthétiser une prise de notes.
  3. Repérer et commenter les éléments d’un portrait et d’une description.
  4. Identifier et commenter les figures de style.
  5. Former et commenter un champ lexical.
  6. Comprendre une situation de communication.
Pour les abonnés ecoledeslettres.fr
  • De l’inscription de Maupassant dans le cercle des romanciers naturalistes
    par Thierry Poyet, maître de conférences à l’université Clermont-Auvergne, spécialiste de la littérature du XIXe siècle :

    1. il y a un peu plus d’un siècle, l’appartenance à une école littéraire pouvait faire l’objet de polémiques. On était naturaliste ou symboliste, partisan du seul réalisme ou carrément du vérisme… L’histoire littéraire n’étant plus guère enseignée, les points de repères font souvent défaut aux élèves. Pourquoi étudier une œuvre ? Parce qu’elle appartient à une école spécifique et incarne un type de littérature, en l’occurrence le naturalisme ? Pour étudier un grand écrivain, Zola ou Maupassant ? Pour les deux raisons à la fois ? C’est bien là la difficulté majeure : Maupassant est-il naturaliste ? Par-delà les hésitations des élèves, c’est le bien-fondé de cette question même qui mérite réflexion. Au final, c’est la notion d’école littéraire qui est à interroger : qu’apporte-t-elle à la connaissance de la littérature ? Comment faut-il l’aborder, selon quels objectifs et en prenant quel(s) exemple(s) ?

Autour du livre

Agenda

xxx

La maison par François Tassart, valet de chambre de Maupassant :

« Mon maître me touche le bras :[...]

lire la suite