Le Chevalier de la charrette - Chrétien de Troyes

Chrétien de Troyes

Classique
Texte abrégé


Lire un extrait

Une traduction nouvelle pour une question éternelle : jusqu’où peut-on aller par amour ?

Le Chevalier de la charrette a été composé aux alentours de 1180 par Chrétien de Troyes, le plus célèbre romancier du Moyen Âge, à la demande de sa protectrice Marie de Champagne.

C’est dans cette œuvre qu’apparaît pour la première fois un mystérieux chevalier. Par amour pour la reine Guenièvre, il affronte les pires dangers, comme le gué aventureux ou le Pont de l’Épée, et accepte même de monter dans la charrette d’infamie, celle que l’on réserve habituellement aux voleurs et aux assassins, ou aux chevaliers vaincus et déshonorés. Il s’agit de Lancelot du Lac, dont l’identité n’est que tardivement révélée par la reine elle-même.

Ce personnage, qui contribue à bouleverser les valeurs traditionnelles de la chevalerie et les conventions sociales, connut un tel succès que ses aventures ont été reprises par d’autres romanciers qui ont fait de lui le plus célèbre et le plus attachant de tous les chevaliers de la Table ronde.

Dans cette œuvre, Chrétien de Troyes se fait le héraut de l’amour courtois tel que Marie de Champagne le conçoit : une relation amoureuse établie sur le modèle féodal, où la Dame occupe la position de suzeraine et le chevalier celle de vassal à son service. L’auteur, qui n’adhère pas totalement à cette conception, a laissé Godefroi de Leigni, son « assistant », achever la rédaction de l’aventure.

Le Chevalier de la charrette occupe une place essentielle dans l’histoire du roman français.

Édition établie, présentée et traduite par Jean-Pierre Tusseau

Dossier pédagogique et glossaire.

  • ISBN: 9782211238311
  • Date de première publication : 2010
  • Dans cette édition : 2018
  • Nombre de pages : 208
  • Prix public: 6.50 € - Acheter le livre en librairie

Étudier

L’image du chevalier dans une nouvelle traduction abrégée

En cinquième, dans le cadre de l’objet d’étude : « Héros / héroïnes et héroïsmes ».

Texte recommandé par l’Éducation nationale.

En classe
Se connecter pour télécharger la séquence télécharger la séquence
  • 5e

« Le Chevalier de la charrette », de Chrétien de Troyes

Séquence réalisée par Jean-Pierre Tusseau, professeur de lettres et médiéviste

5 séances – 16 pages

 

  • L’intérêt de l’œuvre pour un élève de classe de cinquième
  1. Le travail de l’auteur : du projet de roman à sa réalisation.
  2. La mise en place de la mécanique narrative dans les deux premiers chapitres : situation initiale, élément perturbateur, report de l’élément de résolution ; étude de la langue : une figure de style, la périphrase.
  3. La représentation du chevalier à travers les personnages de Lancelot et de Gauvain : la mise en valeur par comparaison. Une figure de style : l’allégorie. Recherche : les Enfers. Le mythe d’Orphée. Exercice d’expression écrite.
  4. Étude de texte : le Pont de l’Épée (champ lexical et orthographe).
  5. Du chevalier de la charrette à Lancelot du Lac : la chevalerie et l’amour, le chevalier courtois.
Pour les abonnés ecoledeslettres.fr
  • L’image du chevalier. Séquence
    par Flore Delain, professeure de lettres :

    1. cette séquence se construit en parallèle avec une recherche documentaire que les élèves de cinquième doivent effectuer principalement au CDI. L’objectif est de les familiariser avec l’univers médiéval, grâce à l’étude de textes centrés sur l’image du chevalier, mais également au moyen de la lecture et de la production de textes documentaires.

  • La chevalerie dans le « Lancelot »
    par Valérie Méot-Bourquin, maître de conférences à l’université de Grenoble, et Jean-Claude Vallecalle, professeur des universités émérite :

    1. la fortune littéraire de Lancelot est immense, depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours. En outre, il reste, dans le cycle romanesque en prose du xiiie siècle qui porte son nom – comme dans le texte de Chrétien lui-même – le « meilleur chevalier du monde »…

  • L’amour dans le « Lancelot »
    par Claude Lachet, professeur émérite en langue et littérature françaises du Moyen Âge à l’Université Jean Moulin-Lyon 3 :

    1. version revue et corrigée du Tristan, Le Chevalier de la charrette est aussi la parfaite illustration de l’éthique courtoise, chère aux troubadours et aux trouvères. Chrétien de Troyes y démontre la suprématie de la fine amor sur toutes les autres valeurs de la société médiévale. Mais cette forme suprême de l’amour n’appartient-elle pas à un Autre Monde ?

  • L’épisode de la charrette
    par Claude Lachet, professeur émérite en langue et littérature françaises du Moyen Âge à l’Université Jean Moulin-Lyon 3 :

    1. une étude littéraire de la version originale du Chevalier de la charrette (vers 314 à 397) centrée sur l’épisode de la charrette, à la fois aventure dramatique, psychologique et symbolique.

  • Le Pont de l’Épée
    par Didier Verney, professeur de lettres :

    1. une étude littéraire de la version originale du Chevalier de la charrette (vers 3003 à 3141) centrée sur le franchissement du Pont de l’Épée : 1. L’écriture de l’aventure – le fil dramatique – susciter la peur – héros et comparses. 2. De la merveille au miracle – le symbolisme ambivalent du pont – mirage païen et miracle chrétien – le miracle de l’amour ?

  • Les présences féminines dans le « Lancelot »
    par Lydie Louison, maître de conférences à l’université de Lyon 3 :

    1. afin de mieux cerner la place qu’occupent les femmes dans le Lancelot, cet article les présente physiquement, moralement et socialement avant d’étudier leur fonction narrative.

  • La violence dans la littérature médiévale
    par Colette Juilliard-Beaudan, professeure de lettres :

    1. ce qui surprend les élèves à la première lecture de Lancelot, et lorsqu’ils sont amenés à aborder les chansons de geste, c’est l’accumulation d’actes de violence. Le roman courtois a, en effet, hérité des œuvres des xie et xiie siècles une violence qui peut paraître aujourd’hui démesurée. Or cette violence est, au Moyen Âge, un exercice de mesure, dans tous les sens du terme : mesure du courage, mesure du devoir, mesure de la fidélité, de l’honneur, du rang, de l’amour, enfin, et surtout, mesure de soi. Bref, cette violence est codifiée. Dans sa dernière partie, l’article aborde le thème de la violence dans Le Chevalier de la charrette.

  • Lancelot, l’anti-Tristan
    par Jean-Pierre Tusseau, professeur de lettres et médiéviste :

    1. une étude comparée de l’histoire de Tristan et Iseut et de celle de Lancelot et Guenièvre…

  • Chrétien de Troyes et son œuvre
    par Corinne Pierreville, professeure de langue et de littérature françaises du Moyen Âge :

    1. quelques éléments sur Chrétien de Troyes, ainsi que sur son œuvre : Érec et ÉnideCligèsLe Chevalier de la charretteLe Conte du Graal.

  • La naissance du roman au Moyen Âge
    par Claude Lachet, professeur émérite en langue et littérature françaises du Moyen Âge à l’université Jean Moulin-Lyon 3 :

    1. bien que par sa variété formelle (romans épisodiques ou biographiques, romans en vers ou en prose) et thématique (romans arthuriens, romans d’aventures non arthuriens, romans dits « réalistes »), le genre romanesque domine la littérature du xiiie siècle en langue d’oïl (au nord de la Loire), sa naissance est assez récente puisqu’elle date de la seconde moitié du xiie siècle, à une époque où la poésie lyrique et la chanson de geste connaissent les faveurs du public…

Autour du livre

Médias
Adapter les grands textes du Moyen Âge
rencontre avec Jean-Pierre Tusseau
Interview imaginaire de Chrétien de Troyes par un élève de cinquième
Modernité et actualité de quelques héros du Moyen Âge
Un article de Jean-Pierre Tusseau sur Roland, Guillaume d’Orange, Raoul de Cambrai, Lancelot et Mélusine

Avis de lecteurs

« Un récit vif. Du rythme ! Des héros ! Quelles belles histoires à lire en famille ! Le texte est riche et simple. Pas de place à l’ennui. »

Agenda

xxx

« La légende du roi Arthur et de ses chevaliers s’est constituée et développée durant des[...]

lire la suite
xxx

« Au Moyen Âge, de nombreux genres littéraires fleurissent : chanson de geste, récit hagiographique,[...]

lire la suite